Au coeur du Centre Colonial de Quito, se cache un petit restaurant dont l'architecture est très représentative: patio avec fontaine en pierre, murs blancs immaculés, arcades qui à la fois protègent et dévoilent les pièces de l'intérieur: comme ces coquettes d'autrefois, qui dévoilaient leurs charmes sans trop en montrer, histoire de faire languir leurs soupirants.

restau_colonial

Et à l'intérieur de ce petit restaurant, une autre entrée, que j'ai baptisée la "Porte du Jardin des Rêves":

restau_colonial2

Mon parrain et mon cousin ont tenté de s'y aventurer, mais les trésors et les secrets qu'elle recèle ne se dévoilent que la nuit, bien au creux de notre lit...

restau_colonial3

Et moi, je vous embrasse depuis Lyon, la capitale du trompe l'oeil...

MJ