LarssonDeux jours que je poste à peine, et d'ailleurs, je vais mettre probablement mon blog en pause ce week-end. Le coupable? Stieg Larsson et sa trilogie Millenium.

Mikael Blomkvist est un bon journaliste économique, chef de rédaction de la revue Millenium, mais qui vient de mordre la poussière. Il s'est attaqué à du très gros gibier et se retrouve devant les tribunaux pour diffamation. Il perd son procès sans vraiment se défendre.

Lisbeth Salander est une jeune femme qui souffre du syndrome d'Asperger. Socialement marginale mais avec une mémoire phénoménale et des dons de fouineuse indiscutables.

Suite à la perte de son procès, Mikael est embauché par un patriarche du monde industriel suédois pour une mission de recherche. Sa nièce, disparue en 1966 à l'âge de 16 ans, avait pour habitude de lui offrir une fleur séchée pour son anniversaire. Depuis sa disparition et pendant presque quarante ans, Henrik Vanger continue de recevoir sa fleur tous les ans, à la même date. Or il est persuadé que Harriet a été assassinée. Mikael est embauché pour une dernière tentative de percer à jour ce mystère. C'est au cours de ses recherches qu'il aura recours à l'aide de Lisbeth, avec qui il démêlera cette étrange affaire. Au passage, elle lui sera d'une grande aide pour rendre coup pour coup à l'homme d'affaires qui l'avait écrasé.

J'ai été transportée par l'histoire. Ces nordiques ont le don de nous décrire les situations les plus macabres de la manière la plus sereine qui soit. Si bien que sans faire le moindre esclandre, mais avec le coeur battant la chamade (pour de vrai), on se laisse tomber la tête la première dans ce roman, et à la fin, on n'a qu'une envie: celle de vite, se procurer la suite.

Cathulu l'a lu aussi, et met d'autres commentaires en lien.