Cet après-midi, dans un centre commercial surpeuplé au centre de Lyon, je croise G. avec sa maman et sa petite soeur. A peine m'aperçoit-il, qu'il se tourne vers sa maman et lui dit "maman, la dame c'est ma maîtresse, parfois". Je suis restée sans voix, ça m'est allé droit au coeur.