tentationAprès vous avoir honteusement avoué que l'irrésistible Edward m'était allé droit au coeur, vous devinerez aisément, que je me suis jeté sur la suite de la saga de Stephenie Meyer, qu'elle m'a valu des couchers à des heures inavouables, qu'elle a valu des dîners de pâtes à ma petite famille (Gawou, je sais, les pâtes c'est très bien :D). Bref, que la suite de l'histoire fut bien à la hauteur de ce que j'en attendais.

A la suite d'une fête d'anniversaire qui finit en catastrophe, la famille Cullen ayant failli attaquer Bella, Edward décide que le mieux pour sa bien aimée est de refaire sa vie à l'écart des vampires. Il s'en va donc, lui jurant que plus jamais elle n'entendra parler d'eux, que ce sera comme s'ils n'avaient jamais existé.

Bella est dévastée. Pendant des mois, elle reprend sa vie mécaniquement, telle une coquille vide, jusqu'au jour où elle s'aperçoit qu'elle arrive à entendre "son" Edward lorsqu'elle est en grand danger. Dès lors, elle n'aura de cesse de rechercher le risque et l'adrénaline, aidée en cela par Jacob, son grand ami indien, qui lui redonne peu à peu goût à la vie, mais qui sera lui aussi sujet d'une transformation radicale.

Cependant, le danger guette encore. Victoria, la compagne du vampire qui avait tenté de tuer Bella un an plus tôt, crie vengeance et entend bien ravir sa compagne à Edward, "oeil pour oeil, amie pour ami". Portée par ce besoin de se sentir proche d'Edward, Bella précipitera le retour d'Alice et, de malentendu en malentendu, se verra obligée de lui prêter main forte pour empêcher son vampire de commettre un suicide.

Ce livre est fait de rencontres qui font froid dans le dos, on y rencontre cette "famille royale vampirique", les Volturi, des loups-garous, dont l'existence est liée à celle des vampires. Il est émaillée de références fort à propos à Roméo et Juliette, ce qui n'est pas pour déplaire au lecteur, je trouve.

Et puis l'amour d'Edward pour Bella, cette douceur qui le rend si séduisant et qui est toujours présente...

Les avis de Fashion, Stéphanie, Gawou, Flo.