cacheluneCe fut l'autre idée qui me vint spontanément à l'esprit lorsque Vanessa proposa les métiers imaginaires. Dès que je mis la main sur cet album, je fus conquise par le merveilleux métier de Zamoléon (la classe, en plus, ce prénom). Tous les soirs, il étend un drap sur la Lune, n'en dévoilant qu'un morceau et assurant ainsi le rythme de toutes choses sur Terre. C'est un métier fatigant; d'ailleurs à plus de 300 ans et avec un seul jour de repos par mois (espérons qu'il n'y aura pas de ministre pour en faire un cas d'école chez nous, gloups), le pauvre Zamoléon est éreinté et a grand besoin qu'on vienne le remplacer.

Mais c'est aussi un merveilleux métier, et Timoléon ne s'y trompe pas lorsque, seul élève de son école, il décroche le précieux métier de cache-lune.

C'est là que les ennuis commencent, car il n'a que vingt-quatre heures pour remplacer Zamoléon et l'unique pilule qui rend léger comme l'air est tombée de sa poche... Que va-t-il se passer, la lune ne dévoilera-t-elle plus ses croissants?

Je vous laisse découvrir ce très bel album d'Eric Puybaret pour avoir le fin mot de l'histoire...