Depuis des jours qu'on la préparait, cette journée!!!

ungererTour d'abord, motivée par la maîtresse de CP pour emmener nos élèves à l'expo de Tomi Ungerer à la bibli de la Part-Dieu, puis prévenue par Gawou que tous les contenus n'étaient pas montrables à des enfants, j'étais donc partie hier en reconnaissance pour m'assurer que OUF!, c'était possible tout de même, à condition effectivement de n'en voir qu'une aile sur les deux.

Je ne m'en plaindrai pas: depuis que j'ai eu mes trois garçons, rares sont les fois où j'ai disposé d'une matinée entière pour profiter d'une exposition. Le jeudi midi, bien sûr, l'atelier de lecture porta en grande partie sur ses albums. Les enfants (plutôt habitués à toute sorte de personnages directement sortis de leurs séries télé ou de films clairement inadaptés à leur jeune âge) étaient fascinés de découvrir des histoires qui avaient bercé l'enfance de leurs parents!!! La lecture du Géant de Zéralda fut, entre autres, un moment de pur bonheur!!!

Et bien m'en avait pris, de leur faire découvrir (enfin pour certains) cet auteur, car ce matin, plusieurs petits doigts se pointaient et les remarques fusaient, ravis de découvrir sur les murs et "pour de vrai", les superbes illustrations, affiches, etc.

Clou du spectacle, la projection de quatre dessins animés qui les ont vraiment captivés.

Je ne reviendrai pas sur le fait que chaque fois que cette classe sort, nous poussons des soupirs de soulagement au retour, les comptant au complet et sans une égratignure (ils ne sont pourtant que 16!!!). Gros stress, donc, pour 20 minutes de marche à pied...

Mais là n'était pas tout!

Depuis une semaine, nous étions tombées d'accord avec la maîtresse de Petitou pour faire une vente de gâteaux, pour aider à financer la sortie poney des maternelles, lundi prochain. Il m'avait donc fallu préparer la circulaire pour les parents de maternelle leur demandant s'ils pouvaient apporter un gâteau fait maison(avec coupon réponse, pour prévoir un atelier pâtisserie avec les enfants si insuffisance de gâteaux il y avait). Dès mardi, nous nous sommes aperçues que point ne serait besoin de mettre les petits marmitons en herbe au travail, noyées que nous étions par l'offre de gâteaux des parents (qui en plus, proposaient des idées originales et diablement tentantes). Il fallait donc préparer aussi la circulaire pour inviter les parents des primaires à ladite vente, et là aussi, stress ne sachant pas comment notre initiative allait être accueillie (surtout si nous étions submergées par les gâteaux). Il faut que je précise que notre école est très petite: environ 120 élèves de la TPS au CM2, en incluant la classe d'intégration.

Après tous ces préparatifs et, bien sûr, la confection de mon gâteau aux poires et vanille de Tahiti  (Marie Luce, je ne te remercierai jamais assez pour cette vanille qui enchante nos narines et nos papilles) hier soir (je ne pouvais pas me défiler, ayant deux enfants en maternelle), rendez-vous était pris avec une autre maman pour dresser les tables, couper les parts, etc. à 16h15. Les parents accueilleraient-ils favorablement? Penseraient-ils à apporter des pièces?...

OUIIIII! Ouverture des portes à 16h45, nous étions deux mamans à la vente. En une demi-heure, nous avons vendu pas moins de 8 gâteaux entiers et environ 17 gâteaux tranchés. Ce fut un vrai coup de feu, mais vraiment au-delà de toutes nos espérances.

Pour le départ en Camargue des primaires, la bourse aux livres avait également rapporté une somme coquette, c'est très agréable de voir des parents qui se serrent les coudes et participent de manière enthousiaste à ces initiatives.

Du coup, ce soir je suis bien sûr sur les rotules, et surtout impatiente de retrouver...

morsure

( Fashion et Stéphanie, ce n'est pas bien de tenter les gens comme ça :-D )

Alors les notes sur Northanger Abbey, L'homme du lac et Mal de pierres attendront, forcément...