23 septembre 2011

"We are all dressed for bed"*

Ayant beaucoup paressé sur le blog depuis l'année dernière, je vais devoir me livrer aujourd'hui à l'exercice délicat de chroniquer Blameless ne l'ayant pas fait pour ses deux prédécesseurs, Soulless et Changeless... Alexia Tarabotti, aujourd'hui Lady Maccon, se retrouve en bien mauvaise posture à la fin du tome précédent, obligée de quitter sa maison et son mari, le très orageux et loup-garou Lord Maccon. Chassée également de chez sa mère, congédiée par la Reine Victoria, mise au ban de la société et poursuivie par des... [Lire la suite]