Bonjour, chers lecteurs, et bienvenue pour un vendredi super gourmand, puisque je m'apprête à vous livrer deux recettes dans ce seul billet. Tout d'abord, une petite douceur que nous faisions souvent en Chine, où les mangues étaient à tomber pendant toute la saison chaude, énormes, juteuses et très parfumées. Il n'était bien évidemment pas question d'y renoncer ici (n'en déplaise à ceux qui vont hurler sur le rapport CO2 des mangues importées), où en plus on trouve de la pâte feuilletée d'excellente qualité (chez nous c'était la croix et la bannière, mais c'est une autre histoire). Il y a deux façons de faire cette tarte.

Tarte tatin à la mangue

bIMG_1310

Pour six personnes, il va vous falloir:

  • une et demie à deux grosses mangues, mûres mais pas trop
  • 1 pâte feuilletée pur beurre
  • 100 g de sucre
  • 50 ml d'eau
  • 15 g de beurre demi-sel
  • un trait de jus de citron vert

Préchauffez le four à 180 °C. Coupez votre mangue en demi-tranches régulières. Pour ce faire, enlevez les gros morceaux de part et d'autre du noyau, posez sur une planche côté plat en dessous (logique, me direz-vous) et, avec un couteau à dents découpez des tranches d'environ 3 mm d'épaisseur. Puis, avec un petit couteau sans dents, épluchez vos tranches et réservez sur une assiette. C'est un petit peu fastidieux, mais c'est le meilleur moyen pour avoir de belles tranches. Dans une casserole, faites un caramel avec le sucre, l'eau et le jus de citron. Alors qu'il est encore clair mais mousseux, sortez du feu et versez le beurre coupé en petits dés, en remuant jusqu'à ce qu'il soit fondu. Versez dans un moule, en en recouvrant régulièrement le fond et disposez les tranches de mangue par-dessus, en rosace. N'hésitez pas à en mettre plusieurs couches. Couvrez avec la pâte feuilletée froide et rentrez-en les bords sous les fruits à l'aide d'une cuillère en bois. Piquez un peu à la fourchette, et enfournez pendant 40 minutes (si vous mettez la chaleur tournante, surveillez pour éviter que ça ne dore trop). Démoulez dès que vous la sortez du four et dégustez tiède.

La deuxième façon c'est quand je suis paresseuse et que j'ai un bocal de caramel au beurre salé d'avance dans mes placards. Alors OK, ça ne vous économise pas l'épluchage des mangues, mais c'est déjà pas mal. Il vous faut donc toujours les mangues et la pâte, mais vous pouvez remplacer tout le reste par 3-4 cuillers à soupe de caramel au beurre salé que vous faites chauffer sur feu très doux avant d'en recouvrir le fond de votre moule. Pour le reste, vous procédez exactement pareil.

Et pour avoir des bocaux de caramel au beurre salé d'avance dans vos placards, rien de plus simple:

Caramel au beurre salé

  • 240 g de sucre
  • 80 ml d'eau
  • 100 g de beurre demi-sel
  • 100 ml de lait

Faites un caramel avec l'eau et le sucre sur feu vif. A peine commence-t-il à foncer, ajoutez le beurre en morceaux sans cesser de remuer (un morceau à la fois, en attendant qu'il ait fondu avant de mettre le suivant). Arrêtez la cuisson en versant le lait froid, puis remettez sur feu doux et remuez encore jusqu'à l'obtention d'une crème homogène qui ait la consistence du miel. Laissez refroidir dans des pots de confiture (ça donne environ un pot et demi si vous prenez des pots BM). C'est une tuerie avec les crêpes.

Bon dessert!!!