30 novembre 2008

Salon du livre de Montreuil 1: une histoire de neurones...

A sept heures, Maijo fort matinale après son expérience à l'école primaire (et frigorifiée par les temps qui courent), prend le train de Paris. Pas très rassurée non plus, car elle a oublié de faire ses repérages de métro parisien, a oublié son plan et n'a qu'une vague idée du lieu de rendez-vous. Une fois à Paris, la tête encore fort embrumée, Maijo emprunte le métro jusqu'à Nation. En face d'elle, un monsieur, semblable à n'importe quel autre monsieur, prend place. Ils ne se regardent même pas, d'ailleurs. Changement de... [Lire la suite]