19 décembre 2011

I'm the Doctor and I just snogged Madame de Pompadour

Un lundi de plus, chers lecteurs, et nous ne pouvions vous laisser dans l'attente de notre billet pour le challenge Quel épisode vous a fait tomber en amour avec Ten (quoi, ce n'est pas comme ça qu'il s'appelle?). En ce qui me concerne, The girl in the fireplace est un de mes préférés de tous les temps. Trois mille ans dans le futur, le Docteur, Mickey et Rose se posent sur un vaisseau spatial qui semble être à la dérive. Stupéfait, le Docteur découvre cependant qu'il contient plusieurs fenêtres temporelles, toutes dirigées vers la... [Lire la suite]

13 décembre 2011

Le croc et la griffe

Après deux semaines de marasme sanitaire à la maison, je suis bien heureuse de reprendre mon clavier pour, lundi mardi oblige, vous parler encore une fois du Docteur. Et de la Reine Victoria. Et de loups-garous. Vous avais-je déjà avoué que les épisodes historiques figurent parmi mes préférés de la série?   Laissons derrière nous le très charismatique Christopher Eccleston, qui m'a fait aimer d'amour le personnage du Docteur et passons à la saison 2, jouée par un petit jeune que je ne connaissais pas et dont, je dois bien... [Lire la suite]
29 novembre 2011

The world won't stop because the Doctor dances

Nous avons été quelque peu insconstantes avec le Docteur et avec vous, chers lecteurs, car nous vous avions promis une chronique pour la semaine dernière qui n'est jamais venue. Qu'à cela ne tienne, je reprends le clavier aujourd'hui pour vous parler de deux des épisodes qui m'ont le plus marqué tout au long de la série, The empty child et The Doctor dances. Londres, pendant le Blitz. Rose et le Docteur arrivent sur Terre, à la poursuite d'un objet extraterrestre qui serait susceptible de mettre l'humanité en grand danger.... [Lire la suite]
14 novembre 2011

Un Doctor Who Challenge... Allons-y!!!

Avouez qu'un peu de folie furieuse doctoresque vous avait manqué dernièrement. Si mon amour démesuré pour l'homme de Gallifrey n'est plus un mystère pour personne, je me dis que je reste relativement discrète à ce sujet dans ce salon. Mais c'est un tort que je me propose de redresser séance tenante, car quand on en vient à parler du Docteur, j'ai de nouveau quinze ans. J'achète les produits dérivés, je tanne les copines qui vont à Londres pour qu'elles fassent un petit tour dans un magasin bien connu des geeks (et fort apprécié),... [Lire la suite]