19 octobre 2011

Mon traître

"Vous ne connaissez pas le Nord? (...) Alors vous ne connaissez pas l'Irlande". Ces mots, lancés un matin de novembre 1974 par un jeune breton dans l'atelier d'Antoine, à Paris, vont le décider à franchir la frontière et à entrer dans une Irlande du Nord en plein conflit. Il se lie tout de suite d'amitié avec des patriotes, dont il ressent la souffrance profondément. Si profondément que son coeur va embrasser la cause des républicains et qu'il ne vivra plus que par et pour la cause irlandaise, même s'il garde sa vie de luthier... [Lire la suite]
Posté par maijo à 08:06 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

06 octobre 2011

Be still my beating heart

D'avoir vécu plusieurs années en Chine, avec Hong Kong comme presque seule possibilité de se procurer des livres, ça a des conséquences plus ou moins inattendues sur les habitudes de lecture. A savoir que je me suis franchement mise à lire en anglais. Pas un volume ou deux de temps à autre, mais régulièrement. Alors quand un certain groupe de tentatrices qui saura se reconnaître s'est mis à parler de Fever et de la série qui la précédait, Highlanders, c'est tête baissée que j'ai foncé. Parce que la chair est faible. Que les volumes... [Lire la suite]
27 septembre 2011

"Subtlety is usually wasted on me"*

Attention: Londres est bien calme après le retour de Connall et Alexia Maccon d'Italie. Aucune rumeur, peu d'activité (même si elle a été réintégrée à son poste de mujah), et le couple semble même avoir trouvé la solution au problème qui faisait peser tant de menaces sur la vie de la jeune femme. C'est alors qu'elle a vent d'un complot visant à exterminer la reine, rien de moins! Malgré sa grossesse plus qu'avancée et l'embonpoint considérable qu'elle lui a fait prendre, Alexia prend tout de suite l'affaire en main et... [Lire la suite]
Posté par maijo à 15:56 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 septembre 2011

"We are all dressed for bed"*

Ayant beaucoup paressé sur le blog depuis l'année dernière, je vais devoir me livrer aujourd'hui à l'exercice délicat de chroniquer Blameless ne l'ayant pas fait pour ses deux prédécesseurs, Soulless et Changeless... Alexia Tarabotti, aujourd'hui Lady Maccon, se retrouve en bien mauvaise posture à la fin du tome précédent, obligée de quitter sa maison et son mari, le très orageux et loup-garou Lord Maccon. Chassée également de chez sa mère, congédiée par la Reine Victoria, mise au ban de la société et poursuivie par des... [Lire la suite]
13 septembre 2011

L'homme mourut en eux avant le corps...

Le premier jour du printemps , le village de Rivière Fangeuse se prépare à l'exécution de Gu Shan, 28 ans, accusée d'être une dangereuse contre-révolutionnaire. La séance de dénonciation publique qui y précède est, dans la Chine de l'époque, un événement obligatoire: tous les habitants doivent se rendre dans l'un des six stades de la ville, que ce soit avec leur unité de travail ou avec son école. Les assistants sont déçus, car la dangereuse criminelle ressemble plus à une vieille poupée de chiffon qu'à la furie que tous... [Lire la suite]
Posté par maijo à 08:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
05 septembre 2011

Le lion

Il est des livres qu'on approche petit à petit, qui nous font longtemps envie mais qu'on n'ose pas prendre entre ses mains. Le lion fait partie de ceux-là pour moi. Pendant des années, je l'ai vu entre les livres de mes beaux-parents, son titre m'attirait mais je ne parvenais pas à franchir le pas. Puis la copine qui s'occupait avec moi de la section jeunesse à la médiathèque de Taishan voulut le prendre à la dernière commande. Finalement, un soir d'été, n'ayant pas grand chose à me mettre sous les yeux, le petit... [Lire la suite]
Posté par maijo à 10:22 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

17 septembre 2010

Fitzwilliam Darcy gentleman: An assembly such as this

Fitzwilliam Darcy est pour bon nombre d'entre nous un idéal de sexytude et bien d'autres choses. Nombreuses sont les images que l'on en a fait, les films qu'on en a tirés (les Darcys successifs ne gâchant rien, d'ailleurs). Son nom en a fait couler des larmes et de l'encre et aujourd'hui encore, le simple fait de lire son nom, provoque chez lesdites personnes une série de couinements extatiques. Mais qui est, en fait, Fitzwilliam Darcy? Si le roman de Jane Austen le décrit comme un jeune homme riche et de haut rang et nous donne des... [Lire la suite]
Posté par maijo à 22:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 août 2010

Neverwhere

A la suite de son ambitieuse fiancée, Richard n'a pas tellement son mot à dire dans l'organisation de leur vie commune. Un soir où il l'accompagne à un rendez-vous important, ils trouvent dans la rue une jeune fille blessée, qui le supplie de la secourir. Il décide alors de l'aider, sans se douter que par ce geste il s'est condamné à disparaître de sa vie telle qu'il la connaît: sa fiancée le quitte, les gens ne le reconnaissent plus, d'ailleurs ils ne le voient même pas. Richard ne tarde pas à découvrir qu'il existe une Londres d'en... [Lire la suite]
23 août 2010

En ce monde nous marchons sur le toit de l'enfer et regardons les fleurs

Au début des années 30, les troupes japonaises occupent la Mandchourie. Au village des Mille Vents, une jeune fille se rend tous les jours à la place du village pour jouer au go. Elle ne se doute pas que son nouvel adversaire est un officier japonais, dévoué à sa patrie et au code des samouraïs. Les joueurs s'opposent en silence, jour après jour, alors même que leurs coeurs chavirent à leur insu, dans une période de violence et de mort. J'ai eu grand plaisir à lire ce roman, et pourtant, j'ai beaucoup de mal à en parler. Parce que... [Lire la suite]
Posté par maijo à 21:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 août 2010

Terre des oublis

Dans un petit hameau vietnamien, au pied d'une montagne, quatorze ans après la disparition de Bôn à la guerre, Miên s'est remariée avec Hoan. Ils s'aiment profondément, sont prospères et heureux, et ont ensemble un enfant qu'ils chérissent. Or voilà qu'un jour, Bôn, le premier mari, est de retour. La guerre a fait de lui un misérable reflet du jeune homme qu'il était. Il a donné sa jeunesse en sacrifice à la patrie, comme tant d'autres mutilés, qui reviennent en héros et sont réinsérés dans la société. Cédant à une pression... [Lire la suite]
Posté par maijo à 12:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,