17 octobre 2011

Steampunk (hot) musketeers

C'est avec une immense envie et, il faut bien l'avouer, un tantinet d'appréhension, que je me suis rendue au cinéma samedi soir en compagnie de trois charmantes blogueuses, pour regarder cette nouvelle version revisitée des Trois Mousquetaires. Pourquoi appréhension, me direz-vous. Parce qu'on sentait le film grand public. Parce qu'on a peur que l'esprit du roman soit jeté aux oubliettes. Parce que quand on a lu Les trois mousquetaires au collège, on est tombé éperdument amoureuse d'Athos. Et on a détesté Milady, et on a... [Lire la suite]

20 février 2011

Moisson hongkongaise

Voici donc le résultat de mes pérégrinations chez les libraires hongkongais... Eh oui, il fallait bien passer le temps entre le rendez-vous médical de Petitloulou vendredi en fin d'après-midi, et le bus du retour, samedi après-midi, héhé. Maintenant, je ne sais pas par quoi commencer... Des idées?
14 octobre 2010

Le jeudi c'est citation

Il faut toujours que je revienne vers le Docteur; c'est mon moment de réconfort. Hier, je me suis donc installée devant The girl in the fireplace. Image Credit: david-tennant.org Aussi je vous laisse avec la lettre que Madame de Pompadour adresse au Docteur avant sa mort. Tout ça pour vous parce que grâce à Chiffonnette...
18 juin 2010

On earth is known to none the smile that is not sister to a tear

Elevée dans le sud de l'Angleterre et ayant vécu quelques années à Londres chez sa tante et sa cousine, Margaret Hale est bien contente de retourner dans son village de Helstone, paisible et bucolique, après le mariage de cette dernière. En fait de paix, c'est une profonde crise de conscience chez son père pasteur qu'elle va trouver. Mr. Hale décide de quitter l'Eglise et de s'arracher du sud, littéralement, craignant trop de regretter sa décision si le moindre souvenir de Helstone venait à se glisser dans sa nouvelle vie. Il... [Lire la suite]
16 juin 2010

Drôles de petits bruits qui hantent la blogosphère (quoique... petits?)

Ce qu'il y a de terrible lorsque vous quittez la blogosphère pendant un certain temps, c'est bien sûr qu'il continue de s'y passer des choses extraordinaires. Avec un peu de chance, lesdites choses se sont passées seulement quelques jours avant votre retour, et lorsque vous vous accordez le temps de plonger dans les derniers billets, c'est une bouffée de plaisir qui vous submerge, comme un bon bain chaud et parfumé. Et là, vous couinez d'aise et de bonheur. Oui, j'ai bien dit COUINEZ. Car la couinerie, comme en son temps la... [Lire la suite]