montreuil2Une fois mieux réveillée, je retrouvai donc Fashion à l'étage: premièrs détours et premières rencontres.

J'aime beaucoup les éditions Rue du Monde. Ils publient bien souvent des albums de qualité, ont de bonnes idées de collections. Notamment, par exemple, la collection Petits Géants: un petit livre carré contenant une poésie d'un auteur reconnu, superbement illustrée au fil des pages. Ces petits livres ont un succès fou chez moi, tous mes enfants adorent, chacun à son niveau. Ils feuillettent, regardent les illustrations, apprennent la poésie, passent un bon moment avec un beau livre. Et la collection est aussi déclinée en Petits Géants du Monde (reprenant des trésors de la poésie étrangère). A ce jour, je n'ai eu qu'une déception, sur le poème du Bon petit loup de Goytisolo, que je voulais offrir à mes enfants, mais dont les illustrations m'en ont dissuadée. J'aime également les albums d'Alain Serres, directeur de la maison... J'ai donc craqué, j'avoue. J'ai même réussi à faire craquer Fashion. Et puis nous ne sommes pas reparties les mains vides; regardez les chouettes pins qu'arboraient les vendeurs et auteurs, et qu'on nous a offert.

montreuil3

Il va sans dire qu'il ne quitte plus mon manteau ;-)

Premières dédicaces aussi. Je n'avais jamais rencontré Nathalie Novi, que j'admire beaucoup pourtant. C'est chose faite maintenant. Et puis Zaü, qui nous a épatées avec de magnifiques dédicaces faites en temps record (je suis toujours aussi admirative des dédicaces d'illustrateurs...).

montreuil4  montreuil5  montreuil6 

Cliquez sur les photos pour les voir en grand...

Puis May (que je ne connaissais pas) est arrivée. Fashion nous a emmenées tout de suite voir le stand de Braguelonne, où se trouvait Mélanie, des éditions Griffe d'encre. Petites discussions livresques et bloggesques, quelques petits pas et hop! nous voilà reparties. Stéphanie est venue nous rejoindre plus tard, et j'ai aussi aperçu Chiffonnette un court instant, le temps d'une pause déjeuner bien méritée.

Pendant que Fashion et Stéphanie se livraient au difficile exercice d'intervieuwer une éditrice, je suis allée naviguer dans le stand des éditions Retz, dans le but bien précis de trouver des éléments pour plonger mes loustics dans la langue chinoise (car oui, mine de rien, le départ approche; et si nous attendons les papiers officiels pour nous en occuper, ça risque d'être un peu bousculé tout ça).

Puis, un petit tour par chez Didier Jeunesse où j'ai pu rencontrer Elodie Nouhen dont j'aime énormément les illustrations. J'ai donc acheté pour les loulous (et leur mère, vous l'aurez bien compris) le livre-CD Satie, l'homme qui avait un petit piano dans la tête, dont les textes de Carl Norac sont magnifiques. Je ne compte plus le nombre de fois qu'on l'a emprunté à la médiathèque, celui-là!!!

montreuil13

Dans l'après-midi, avec Stéphanie, je rencontrai Timothée de Fombelle, dont j'avais récemment découvert et adoré Tobie Lolness.

montreuil10

Il nous a confié qu'il travaille d'arrache-pied à une nouvelle série en deux tomes. Il a même accepté d'être pris en photo pour cette petite chronique (encore merci à Stéphanie, qui avait son APN sur place).

Montreuil

Un petit détour par les Editions du Rouergue, où Stéphanie et moi avons dû faire des efforts surhumains pour rester raisonnables ;-) J'ai aussi dû faire de gros efforts chez Casterman, où François Place publie une nouvelle série, Atlas des Géographes d'Orbae, qui a l'air magnifique: à creuser...

Dernier petit détour par Braguelonne, où Anne Guero (alias la partie féminine de ANGE) dédicaçait, entre autres, Le grand pays.

montreuil12

En milieu d'après-midi, finalement, fatiguée mais très heureuse, je reprennais mon train pour Lyon. Vous voulez un aperçu du butin?

montreuil15

PS: le compte-rendu de Stéphanie est par ici.

PS2: le dernier album de Dido est dans les bacs depuis quelques semaines, je ne me lasse pas de l'écouter...